Missions du MAB France

Imprimer


Le comité français du MAB a été établi pour mettre en œuvre le programme l’Homme et la biosphère en France. Il anime et conforte le réseau national de Réserves de biosphère, assure la liaison entre les communautés française et internationale intéressées par ce programme qui allie science, éducation, gestion et conservation de la biodiversité, et développe des coopérations internationales dans ce cadre.

 

Voir la video : Enjeux de biodiversité: le programme MAB (France)

En savoir plus : Rapport d'activité 2016

Animer le réseau des Réserves de biosphère

  • Faciliter les échanges d'expériences et d'informations, et le développement de projets communs entre Réserves de biosphère par la création et l’animation de réseaux transversaux.
  • Réunions annuelles des Réserves de biosphère
  • Réseaux thématiques : Groupe Pédagogie, Groupe Forêt, Groupe Communication, Groupe Charte d'engagement, Groupe recherche
  • Participations à des formations universitaires , voir Partenariat universitaire
  • Réaliser et diffuser des outils d’information sur les Réserves de biosphère : la lettre de la biosphère, des fiches actions des Réserves de biosphère, fiches de présentation des Réserves de biosphère, notes techniques des réserves de biosphère, guide d’aide à la gestion.
  • Publications

Renforcer le réseau français des Réserves de biosphère

  • Aide  à la création de nouvelles Réserves de biosphère
  • Accompagnement des Réserves de biosphère françaises lors des examens périodiques tous les 10 ans
  • Appui scientifique et technique au réseau des Réserves de biosphère, participation à leurs instances (Conseils sceintifiques, Comités de gestion).

 

Plus d’informations :

Développer des coopérations internationales

Le comité MAB et les Réserves de biosphère françaises participent activement au réseau régional EUROMAB qui regroupe les comités et Réserves de biosphère des pays d'Europe et d'Amérique du Nord. Ce réseau se réunit régulièrement, organise des formations, des échanges de pratiques et d’expériences.

D’autres coopérations existent également, avec des Réserves de biosphère d’Afrique francophone par exemple. Plusieurs Réserves de biosphère françaises ont des relations durables avec des sites à l’étranger.

Plus d’informations :